Site officiel de la ville de Mouriès

Navigation

Vous êtes dans : Accueil > Découvrir Mouriès > Patrimoine > Le nom des rues ont une histoire ! > Passage des Calans, Rue des Poissonniers, Oratoire Sainte Philomène

Passage des Calans, Rue des Poissonniers, Oratoire Sainte Philomène

 

  • Oratoire Sainte Philomène 

Datant du XVI ème siècle et en pierres de taille, cet oratoire votif dédié à cette sainte protectrice des petits enfants et des nourrices, abritait une statue en bois polychrome du XII ème siècle dans une niche à quatre ouvertures et couverte d'un toit à deux pans . Après être restée dans sa niche pendant des décennies, la statue excita la convoitise de quelques gredins qui la vola vers 1966.Autrefois, la zone de l'oratoire était inondable. Elle fut recouverte par les eaux du Rhône en 1840 et en 1856. Avant la réfection de la route actuelle, il existait, à quelques mètres avant le Chemin du Mas de Brau, un lavoir municipal, appelé " Lavoir du Jardin Neuf " qui était directement alimenté par une source jaillissant à proximité d'un platane. Depuis Sainte Philomène a donné son nom et protège la Zone d'Activité Intercommunale. 

 

  • Passage des Calans 

 

Les Jardins Neufs ont laissé place au Lotissement dit " Les Calans ". Mais quelle est la signification de Calan ?L’irrigation gravitaire est la technique d’irrigation la plus ancienne utilisée par l’Homme. Elle se décline sous deux formes principales : l’irrigation par ruissellement et l’irrigation par submersion. Dans le cas de la prairie, c’est l’irrigation par ruissellement qui est utilisée. Elle consiste à amener l’eau par l’intermédiaire d’un canal de transport pour la répartir à travers un champ cultivé, soit directement sur la totalité de la surface, soit par l’intermédiaire de petites rigoles ou raies.Dans notre région, on pratique traditionnellement l’irrigation dite «au calan». La parcelle cultivée est bordée par un canal le long duquel sont disposées des martellières qui jouent le rôle de vannes permettant de fermer le canal et donc de provoquer le débordement de l’eau sur la parcelle. L’eau s’écoule alors sur la parcelle et l’excédent est évacué à l’extrémité opposée de la parcelle par un canal appelé colature.La portion de parcelle arrosée par le débordement du segment de canal entre deux martellières est appelée un calan.

 

  •  Le Chemin des Poissonniers " Lou Camin di Peissounié " un des plus vieux chemin de la commune qui selon un texte de 1552 conduisait de Martigues à Avignon. Cette ancienne voie fut certainement utilisée pour acheminer les produits de la mer.

 

Partager cette page sur

eZ Publish - © Citéo - Inovagora