Site officiel de la ville de Mouriès

Navigation

Vous êtes dans : Accueil > Enfance et jeunesse > Restaurant scolaire

Restaurant scolaire

Depuis l’ouverture de notre crèche, la Cabane aux Canailles, Madame Magali CAZEAU est en charge des repas des Tout-petits (en-cas, repas de midi, goûter), en plus des 180 à 200 repas fournis chaque jour pour les écoles de Mouriès.

De ce fait la cuisine municipale devient « Cuisine Centrale » et ne peut plus être utilisée par les Associations pour leurs repas festifs.

Tous ces changements ont fait l’objet de réunions avec Monsieur Santoire, Madame la Directrice Générale des Services et moi-même pour trouver des solutions de remplacement.

C’est la raison pour laquelle nous avons rencontré notamment Madame Fourcade, Présidente de l’Entraide du 3ème âge, Madame Maguelone Martin, Adjointe à la Commission Vie Culturelle et Monsieur Xavier Rouchon qui est membre du Comité des Fêtes de Mouriès et de la Commission Vie Culturelle.

 Le Centre Culturel est maintenant équipé d’une cuisine très opérationnelle  et tout à fait appropriée pour accueillir nos Anciens.

Ainsi, des Tout-petits aux Seniors en passant par les différentes Associations, tous trouveront à Mouriès leur lieu de Convivialité .

 

Responsable du service : Magali Cazeau
 Tél. : 04.90.47.58.71.

Le restaurant scolaire propose une cuisine élaborée sur place, avec une journée bio hebdomadaire.
 Le temps du repas se répartit en deux services :

  • 11h30 : école maternelle
  • 12h30 : école primaire

La vente de tickets de cantine (25 € le carnet de 10 tickets) a lieu en Mairie du lundi au vendredi, aux heures d’ouverture.

Projet  d’Accueil Individualisé (P.A.I.)

Le Projet d’Accueil Individualisé s’applique aux enfants à besoins spécifiques (maladie signalée, pathologie chronique, dyslexie, …).

Le PAI est un protocole établi entre les parents, l’établissement scolaire (chef d’établissement, médecin, assistante sociale, COP, équipe éducative – enseignant, CPE, infirmier …) et des partenaires extérieurs pour permettre l’accueil d’un enfant souffrant d’un handicap temporaire ou d’une maladie.

  • Initiative  

Ces aménagements sont engagés à la demande de la famille et/ou du chef d’établissement.

  • Concertation médecin/famille

Le médecin scolaire rencontre l’élève et/ou sa famille afin de cerner les difficultés de l’élève. A partir des ordonnances et courriers médicaux, il établit les aménagements spécifiques d’une partie du protocole.

  • Élaboration

Ce document organise, dans le respect des compétences de chacun et compte tenu des besoins spécifiques de l’élève, les modalités particulières de la vie quotidienne à l’école et fixe les conditions d’intervention des partenaires.
Afin de respecter le code de déontologie, aucun diagnostic médical ne peut apparaître sur ce document.
Avec l’accord de la famille, toutes informations pouvant être utiles à la prise en charge de l’élève pourront être jointes au projet.

  • Signature du protocole

Le projet d’accueil individualisé est signé par les différents partenaires convoqués au préalable par le chef d’établissement.

  • Diffusion

Elle se fait au sein de la communauté éducative et auprès de tous les partenaires concernés.
Le respect du secret professionnel est une obligation générale et absolue qui s’impose aux médecins et aux infirmières.
Il importe dans l’intérêt même de l’élève de rappeler l’obligation de discrétion professionnelle dont tous les membres de la communauté scolaire doivent faire preuve. Dans tous les cas, c’est à la demande expresse des familles qu’il peut être porté à la connaissance de la communauté éducative.

  • Durée de validité

Une année scolaire

Remarques :

Des modifications peuvent être apportées en cours d’année selon l’évolution de la santé de l’élève, à la demande de la famille ou de l’équipe éducative.
Un élève atteint de trouble de la santé doit être considéré de la même manière qu’un élève en bonne santé, c’est l’objectif central de processus d’intégration.
Un protocole d’urgence peut être constitué et diffusé auprès de la communauté scolaire.
Un tiers temps supplémentaire peut être accordé pour les examens, à la demande de la famille.

 

Partager cette page sur

eZ Publish - © Citéo - Inovagora